ALCOOL : ILS BOIVENT TROP!

Publié le par lenviedevivre


Alcool: ils boivent trop ! (1-3)

Les comportements dangereux des jeunes vis-à-vis de l'alcool ont évolué.
Le « binge drinking » ou « alcool défonce » fait des ravages chez les 12-18 ans.
Absorber un maximum d'alcool en un minimum de temps est un phénomène qui a pris une ampleur inquiétante comme l'illustre le nombre croissant de comas éthyliques signalés dans les collèges. Ainsi, depuis 3 ans, les hospitalisations liées à l'alcoolisation ont été multipliées par deux chez les moins de 15 ans.

Les conséquences sont désastreuses : comas éthyliques, perte de contrôle, comportements violents, conduites sexuelles risquées. Face à cela le désarroi des parents est total.

Comment aider nos enfants à prendre conscience des dangers du « binge-drinking » ?
Les ados qui s'y adonnent deviendront-ils forcément malades alcooliques ?
Quel comportement adopter face à ce phénomène inquiétant ?
Autant de questions auxquelles répondra le Pr Marcel Rufo dans « Le mieux c'est d'en parler ».


Deux reportages illustrent l'émission :

Le phénomène du « Binge Drinking »
Loin de l'alcoolisation « festive » des fêtes étudiantes du samedi soir, le phénomène anglo- saxon et nordique du « binge drinking » touche désormais les adolescents français. A peine âgés de 12 à 16 ans, ils se retrouvent aux urgences, dès la fin d'après midi, en état de coma éthylique avec des taux d'alcool dans le sang pouvant atteindre 2.20 grammes.

La banalisation de l'alcool
L'association Avenir Santé et son président Renaud Bouthier, a pour but de prévenir, chez les 12-25 ans, les accidents de la route, les dépendances (tabac, alcool, cannabis). Les intervenants de l'association sont des jeunes, étudiants de toutes filières, spécialement formés pour réaliser les actions de prévention. Ils interviennent dans les collèges / lycées, les milieux festif (soirées étudiante, festival, concert) et lieux grand public et informent les jeunes ados des risques liés à une « hyperconsommation » d'alcool sur l'espace public

Conseils aux parents pour rester attentifs au mal-être de leur enfant :

Ne pas avoir peur d'aborder le sujet en famille
Ne pas banaliser plusieurs ivresses répétées
S'interroger sur ce qui peut le pousser à boire
Se dire que la rechute fait partie de la guérison
Se faire aider d'un tiers si nécessaire pour comprendre ce qui ne va pas
Eviter de boire trop souvent devant vos enfants

Le Mieux c'est d'en parler émission sur france 3

Adresses utiles
Ecoute alcool : 0 811 91 30 30
Fil Santé Jeunes : 0 800 235 236
Drogues Alcool Tabac Info Service : 0800 23 13 13
Association Al-Anon / Alateen
18, rue Nollet
75017 Paris
Tel : 01 42 80 17 89
http://assoc.wanadoo.fr/al-anon.alateen.france/
Mouvement Vie libre
8, impasse Dumur
92100 Clichy
Tel : 01 47 39 40 80
www.vielibre.org

Il existe également dans toute la France des structures spécialisées qui peuvent aider à faire le point sur une consommation d'alcool et si nécessaire prendre en charge un problème d'alcool. Pour trouvez une adresse :
Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt)
7, rue St Georges
75009 Paris
Tél. : 01 44 63 20 50
www.drogues.gouv.fr, rubrique « Agir, réagir, aider, être aidé ».
Avenir santé
Prévenir, chez les 12-25 ans, les accidents de la route, les dépendances (tabac, alcool, cannabis) et le Sida.
15, rue Bancel
69007 Lyon
Tel : 04 78 58 95 04
www.avenir-sante.com/
contact : info@avenir-sante.com

Bibliographie


Il est où, Ferdinand, de Patrick Chesnais, aux éditions Michel Lafon

Alcool et adolescent – Jeunes en quête d'ivresse, de Patrice Huerre et François Marty, aux éditions Albin Michel

L'alcool, un drôle d'ami, d'Anne-Marie Thomazo, aux éditions La Martinière Jeunesse

Pour en finir avec l'alcoolisme, du Dr Philippe Batel, aux éditions La découverte



                                                                       link

Publié dans MENACES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article